Représentation de nos intérêts

Les produits du tabac sont appréciés par plus d’un milliard de personnes dans le monde entier et c’est pourquoi il est important de reconnaître et de respecter la liberté de choix des adultes informés.

La consommation de tabac présentant des risques pour la santé, nous comprenons les enjeux de lutte contre le tabagisme et nous soutenons toute réglementation raisonnable, proportionnée et dont l’efficacité est démontrée.

En France, ces échanges sont utiles aux pouvoirs publics et d’ores et déjà fortement encadrés par des dispositifs de transparence prévus dans la loi Sapin II et dans la loi de modernisation de notre système de santé.

Respecter le choix des fumeurs

Nous pensons que les adultes doivent jouir de la liberté d’aimer fumer, tout en étant conscients des risques pour leur santé. Nous pensons aussi qu’il est important que les gouvernements et les organismes de santé publique communiquent des informations claires et cohérentes sur ces risques.

Nous contestons toutefois toute réglementation disproportionnée et inefficace qui porte atteinte au principe de liberté de choix des adultes et à la libre concurrence. Ce type de réglementation a pour effet de stigmatiser injustement les fumeurs.

Nouer un dialogue constructif

Nous encourageons des discussions équilibrées et rationnelles sur le tabac et respectons le droit de chacun, quel que soit son point de vue, à s’exprimer dans le débat. Nous encourageons les législateurs à s’appuyer sur notre expertise lorsqu’ils consultent différentes parties prenantes, car notre objectif est d’apporter des informations fiables, référencées et actualisées, afin que la décision publique soit parfaitement renseignée.

Nous comprenons qu’une attention particulière soit attachée au contrôle de nos pratiques de représentation d’intérêts et nous mettons tout en œuvre pour appliquer les standards de transparence les plus élevés. A ce titre, nous soutenons et continuerons à soutenir toutes les démarches permettant de rétablir la confiance entre les décideurs et les acteurs de la société civile, telles que les dispositifs de transparence prévus dans la loi Sapin II et dans la loi de modernisation de notre système de santé.

Le saviez-vous?

  • Lors de la création du registre volontaire des représentants d’intérêts de l’Assemblée Nationale en 2009, Seita a été le premier et l’unique acteur du tabac à déclarer publiquement ses dépenses de lobbying.
  • Nous assurons la représentation de nos intérêts sans intermédiaire. L’ensemble de nos contacts avec les pouvoirs publics est réalisé directement par des salariés de Seita, sans jamais faire intervenir un tiers (consultant externe ou autre).
  • Nous respectons les normes de professionnalisme et de transparence. Nos demandes de rendez-vous aux acteurs publics sont envoyées de manière formelle, par courrier ou e-mail, et nous nous rencontrons uniquement dans l’enceinte des institutions publiques.
  • Nous nous interdisons formellement d’offrir tout type d’avantage (cadeaux, invitations, etc.) aux décideurs publics. Cette politique s’applique à l’ensemble de nos salariés amenés à entrer en contact avec des élus.

Découvrez

Le travail du tabac

Une approche responsable

Le tabac illicite

Des origines aux enjeux

Travailler chez Seita

La culture du défi et de grandes ambitions

Retrouvez nous sur